Le Pensak Silat

Le Penchak Silat est un art martial d'origine indonésienne issu de deux principaux courants d'arts martiaux : le penchak (originaire de Java, Madura et Bali) et le Silat (originaire de Sumatra).

Il est traditionnellement utilisé par les commandos indonésiens.

 

Penchak Silat signifie "aptitude à combattre avec des mouvements variés et appropriés" Penchak se définit comme "mouvements variés et habile du corps" et Silat comme "art de combattre".

En Penchak, tous les aspects du combat sont abordés : des percussions, des balayages, des projections, des clés, des luxations, des esquives et du combat contre et avec armes…

La plupart des techniques de Penchak sont pensées pour tuer l’adversaire…

L‘objectif du Penchak Silat est d’être efficace en combat réel. Les combattants expérimentés utilisent des ruses, frappent exclusivement des points vitaux et savent rentrer en transe afin de ne pas avoir peur et ne pas sentir les coups…

Le Penchak Silat, comme de nombreux arts martiaux asiatiques, est constitué de techniques issues de l’observation des combats d’animaux de la jungle. Par exemple, le Harimo ou style du tigre est l’un des styles les plus ancestraux de Sumatra. Dans ce style, l’accent est mis sur des positions très proches du sol : penché, couché, assis ou accroupi. Les pratiquants d’Harimo apprennent à utiliser leurs mains comme « pieds d’appoints » et leurs pieds comme « mains supplémentaires ».

 

Les formes codifiées

Comme dans de nombreux arts martiaux, il existe des combinaisons codifiées de techniques (comme les katas du Karaté ou les taos du Kung fu) appélées Langka et des exercices de déplacement appelés Jurus.