Discours / Message de Sosai Oyama




En 4 ans, nous n’avons organisé un tournoi mondial qu’une seule fois. Certaines personnes diront que c’est un grand événement sportif, des jeux olympiques de Karaté, mais je pense que ce n’est pas une exagération de dire que c’est en fait un rassemblement de la famille Kyokushin sur son lieu de naissance.

Il n’y a pas que la bataille qui est importante, mais la seule chose qui compte c’est la nouvelle amitié après les combats. Gagner ou perdre ce n’est pas le facteur le plus important, mais l’amitié invisible l’est.

Ce qui ont perdu ne devraient pas être déçus, d’autre part ils devraient être encouragés à mieux combattre la prochaine fois, les vainqueurs ne devraient pas être confiants, du point de vue du Kyokushin, ils devraient mettre de plus en plus d’ efforts dans l’obtention du vrai esprit BUDO.

Mais en observent les compétiteurs de Kyokushin, je suppose qu’ils l’ont.

La chaleureuse amitié ressentie après avoir combattu n’est possible que dans le Kyokushin. Vous direz que les mots ne sont que des mots, mais le Kyokushin pourrait être d’une grande aide contre la discrimination et même contre les armes nucléaires. Cela pourrait installer la paix sur Terre…

Regardez autour de vous; le monde est un chaos. Des pays qui ont le pouvoir, (ab)usent de leur pouvoir. Les pays riches (ab)usent de leur richesse. Une solution possible pourrait être la religion, mais comme nous le savons bien cela peut aussi détruire. Au dessus du pouvoir, de la richesse et de la religion il reste toujours «l’esprit». Dans notre cas, c’est l’esprit Kyokushin.

«BAISSE TA TÊTE, LÈVE TES YEUX» cela veut dire que vous devriez être ambitieux mais vous devez toujours être modeste dans vos paroles et dans votre comportement.

«FERME TA BOUCHE ET OUVRE TON ESPRIT» cela veut dire que vous ne devez pas montrer trop de vos émotions, et être généreux envers les autres. Vous devez être cordial et faire des efforts diligents et sincères dans tout ce que vous faites.

«AVEC LA PITIÉ FILIALE COMME POINT DE DÉPART» cela veut dire que la pitié filiale envers vos parents est le centre de tout.

Vous devrez contribuer aux gens autour de vous, c’est-à-dire à la société. Cela veut aussi dire que vous devez être loyal envers votre pays.

La fidélité vous permettra d’être modeste, de respecter les cieux, de croire en Dieu, d’être respectueux envers vos parents, d’avoir confiance en vos amis et de respecter vos maîtres, ce qui vous poussera à aimer votre ville natale et votre pays.

«ÊTRE AU SERVICE DES AUTRES». Si cette idée pouvait être répandue partout dans le monde, je crois que la paix sur Terre pourrait devenir réalité.

Un esprit fort dans un corps fort.

Je me réjouis de tous vous rencontrer à l’événement du 5ème tournoi ouvert de Karaté mondial.

OSU